Signal environnemental

Devant l’ambition affichée du site d’être exemplaire en matière de production d’énergie issue du recyclage, le projet revendique une intégration harmonieuse dans son paysage. Celui-ci est caractérisé par des perspectives profondes, une lumière toujours changeante et de vastes surfaces cultivées variant au fil des saisons. Il affirme également une certaine osmose avec le site intérieur marqué par une topographie végétale d’où émergent des bâtiments industriels soignés.

Le site est propice à l’émergence d’un signal visible de très loin, notamment depuis l’autoroute. Le programme décrit un équipement industriel pouvant être décomposé en deux parties distinctes et indépendantes : un bâtiment chaufferie et un bâtiment de préparation du bois. Dans une volonté de communication, le bâtiment chaufferie doit pouvoir être visité sans interférence de flux ou de service et sans risque. D’une façon générale le projet doit sensibiliser les visiteurs au message environnemental.

L’architecture reflète la démarche environnementale par la mise en scène d’éléments immédiatement identifiables qui contribuent directement à l’esthétique du projet (toiture photovoltaïque, étanchéité végétale sur le bâtiment de préparation du bois, mise en scène du procès, intégration harmonieuse des cheminées, façade bois de la galerie ludique).